Cynthia Rivard

Ses racines sont matapédiennes, mais elle et ses trois petites pousses s’épanouissent aujourd’hui en Mauricie. Entrepreneure et mère, elle s’implique depuis longtemps dans le développement régional. Aujourd’hui présidente de Place aux jeunes en région, elle a auparavant présidé deux forums jeunesse, fondé une coopérative et siégé sur de nombreux CA. Elle a également travaillé, pendant sept ans, à Solidarité rurale du Québec. De son rang, à Saint-Stanislas-de-Champlain, elle observe le monde rural et partage ses réflexions sur ce dernier.

Tricotés serrés

Pendant longtemps, j’ai eu l’image d’un Québec coloré, lié, fort, tricoté serré. Un Québec où le « nous » primait sur le « je ». Une image qui s’est imprimée très tôt. Il y a beaucoup de mon village, de ma MRC d’origine dans cette image. Mes parents, très impliqués, nous traînaient dans toutes leurs activités. À chaque sortie, nous nous retrouvions à faire le pied de grue pendant que nos parents jasaient avec ce monsieur, qui s’inquiétait du drame que vivait untel et qui voulait faire quelque chose pour lui, cette dame, qui s’offusquait de cette décision du conseil municipal. L’air de...

En savoir plus

Déclin des régions ou déclin de l’information?

Je vous avais préparé un beau billet tout en poésie sur notre force entrepreneuriale, mais je tue ma une. La poésie attendra. Pourquoi? Coup sur coup, la même journée, le Journal de Montréal et La Presse nous ont gratifiés de rares «une» sur nous, sur notre réalité. Et devinez quoi? Ça nous dépeint comme un pauvre monde en déclin. Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous invite à lire ces articles, et surtout, les commentaires des lecteurs. C’est fait? Alors voilà, maintenant, vous comprenez qu’il n’y a rien à faire avec nos villages. Aussi bien les fermer. Ils...

En savoir plus

L’entrepreneur n’est pas une île

La Fondation de l’Entrepreneurship mène chaque année une étude sur le potentiel entrepreneurial du Québec. Pour la première fois en avril dernier, la Fondation a ventilé les résultats selon le caractère urbain ou rural des milieux. Les résultats sont franchement intéressants. Ce que l’étude révèle? D’abord que les urbains sont beaucoup plus nombreux à rêver de se lancer en affaires. L’intention de se lancer en affaires atteint 24,2% dans les métropoles contre  13,8% dans les villages et 18,2 dans les petites villes, loin sous la moyenne provinciale de 20,1%. Par contre, nous, les ruraux, passons davantage à l’action. Surprise!...

En savoir plus

Exister

On a souvent de la ruralité l’image d’un monde en déclin. Pourtant, à une poussière statistique près, nous n’avons jamais été aussi nombreux au Québec. Nous sommes aujourd’hui un peu plus de 1 500 000 à avoir choisi la vie en campagne. Mais, et, voilà un premier beau paradoxe, nous n’avons jamais été si peu, proportionnellement parlant. Nous, les ruraux, sommes 19% des Québécois. Un sur cinq. Un sur cinq, c’est la part des Québécois qui ignorait qui dirigeait le Canada en août dernier, c’est la part de ceux qui estimaient qu’il fallait fermer la porte aux réfugiés syriens, c’est...

En savoir plus