Le weekend dernier, j’ai rencontré une connaissance au restaurant. Une dame charmante qui était emballée de rencontrer mon -si mignon et adorable- fils de 10 mois. Puisque l’on parlait d’enfance, de bébés et de temps des Fêtes, elle a eu l’idée de me montrer sur son téléphone les photos de son sapin de Noël décoré par une fillette de sa famille. Elle me dit:

  • Regarde mon sapin de pauvre!
  • Hein? Pourquoi vous dites ça?
  • Ben parce que… attends je vais te montrer un sapin de riche, tu vas voir!

Et elle me montre une photo de sapin de Noël comme on en voit partout dans les revues de décoration, chez le dentiste, sur Facebook et dans les magasins. Avec des boules qui fittent, des guirlandes de filets disproportionnées et des branches artificielles de couleur avec des brillants d’ssus.

  • Ben non, désolée, c’est pas un sapin de riche ça, c’est juste un autre sapin à la mode.
  • Ouin, mais c’est beau! Dans mon sapin, la fillette a mis toutes les couleurs de décorations que j’avais, même mes vieilles affaires. Et la crèche n’est pas traditionnelle, elle a fait un village d’animaux. Elle a tellement d’imagination la petite! J’aurais jamais pensé à des choses semblables!

Ben voilà madame. Votre sapin est unique. Il est rare. Et ce n’est pas la conformité qui attire la richesse, mais bien la rareté. En tous cas, c’est ce que mon professeur d’économie de 5e secondaire m’a appris. Donc, le sapin de riche, c’est le vôtre.

Alors c’est simple de créer un sapin de riche. Mais le mieux, je sais, c’est encore que l’arbre fitte avec la déco de la maison.

Encore une fois, rien de plus simple. Pour que mon sapin de riche s’agence mieux dans ma maison, j’ai adopté le style très recherché en design résidentiel, celui de « la-maison-de-type-familial-avec-bébé-de-10-mois-où-la-maman-refuse-de-passer-tout-son-temps-à-faire-le-ménage ». Si le sous-sol n’est pas fini, c’est encore mieux, selon les experts.

Mon arbre, lui, est dans la catégorie connexe, soit « le-sapin-appartenant-à-une-famille-dont-la-maman-met-ses-priorité-ailleurs-que-dans-la-déco-à-la-mode ». Fulllllll tendance. Et ça fait des sapins de riche qui fittent dans le décor, dont le sol est parsemé de jouets éparpillés et de plats de plastique.

L’arbre typique de ce style est rempli de guirlandes toutes croches, de toutous ou calepins, de dessins multicolores, de superbes cadeaux de la garderie, de bonbons, de boules en plastiques résistantes à la bave de bébé et de bricolages ingénieux, réalisés de la maternelle à la 3e année.

Il est disproportionné: toutes les décorations fragiles sont en haut et le bas est dégarni, puisque c’est à portée de main de fiston.  D’ailleurs, il a récemment essayé ses nouvelles dents sur une boule brillante, placée juste un peu trop basse. J’ai même eu la chance de retrouver une partie des brillants dans sa couche! On trouve décidément du Noël partout quand on est parent…

Mes enfants adorent mon arbre et s’extasient devant lui, car il est fait par et pour eux. Selon les gouts de la grande et la sécurité du petit. Et ça tombe bien, parce qu’à mon sens, la fonction principale du sapin est d’égayer les petits, pas la galerie, non?

J’ai un foutu beau sapin de riche, vous savez. Et vous?

Commentez!