Ma mère à moi faisait des cupackes il y a 20 ans. Oh que oui, les cupcakes existaient il y a 20 ans… et au Témiscamingue en plus! Elle en faisait même dans des cornets de crème glacée et on pouvait les manger… comme une crème glacée! Des rouges, des verts, des bleus, avec des paillettes, des perles et une tonne de glaçage!

Ma mère, c’était définitivement une visionnaire.

Je suis tellement fière de toi maman. Avoir su que tout le monde capoterait là-dessus 20 ans plus tard, j’t’aurais dit d’en faire un métier. Je ne sais pas si j’aurais eu l’éclair de génie de traduire « p’tits gâteaux » en anglais par exemple. J’tais jeune un peu pour être bilingue.

Ma mère m’a aussi appris à tricoter avant l’âge de 10 ans. Oui! Vous savez, le tricot, ce hobby hyper cool, jeune, frais et top tendance? Ben ma mère, femme incroyable, me l’avait déjà appris. C’est fou, hein? Dire que je me suis cachée pendant des années et que j’ai renié souvent cette habileté devant public.

Maman, merci de m’avoir appris le tricot. Aujourd’hui, je suis cool.

C’est un peu comme les pots Mason et les bois de chevreuil en décoration. Dans mon monde, c’est ce qu’il y a de plus commun dans les maisons, les chalets et les chambres froides de grand-mamans dans le sous-sol. J’ai déjà dit à ma maman : « Mets pas ça dans ma chambre, ça fait vieux! J’veux pas avoir une chambre de vieille!» Je suis désolée maman, j’étais trop petite pour comprendre ton sens de l’innovation.

Bon, j’avoue qu’elle ne m’a jamais proposé de mettre des bois de chevreuil sur ma tête pour un shooting photo. Quand même, elle a du goût…

Et j’ai un dernier mea culpa à t’adresser maman. J’ai passé toute ma jeunesse à te supplier et à faire des crises pour ne JAMAIS porter un chandail de loup, d’orignal ou d’autres bibittes de la forêt boréale. Ça faisait ben trop campagne, fille-de-fond-de-rang-sur-une-ferme-qui-achète-son-linge-en-Ontario! Je le sais aujourd’hui que j’avais de gros préjugés et que j’aurais donc dû t’écouter.

Si j’avais suivi les sages conseils de ma maman chérie, je pourrais vous montrer des photos de moi petite, entourée de pots Mason peinturés pour tenir mes aiguilles à tricoter avec un beau coton ouaté de loup en mangeant un cupcake.

Si petite, et déjà tellement à la mode urbaine de 2013.

J’t’aime mom, tu es un exemple à suivre.