Dans toutes les activités proposées un mardi soir, jouer au bingo de la radio communautaire du coin n’a jamais fait partie des possibilités. Mon rapport avec le bingo est un peu comme la musique western : je respecte beaucoup ceux qui aiment ça, mais je l’associe à quelque chose de tellement quétaine que je me tiens loin.

Cassy

Mais bon, j’ai aussi des squelettes dans le placard.

Ben non, je n’ai jamais chanté de western! Toujours ben des limites…

J’ai plutôt animé les bingos de la radio. Disons que j’avais déjà réalisé des défis plus palpitants, mais c’était la tâche la plus importante du monde ou presque. C’est sérieux le bingo, pas de niaisage avec ça. L’auditoire est immense et les fidèles, toujours au poste! Il ne faut pas se tromper ou dire un B14 relâché, sinon attention à la critique et aux plaintes. Pire que tout.

Donc, comme j’animais, je ne pouvais jamais participer. C’est cette semaine que j’ai décidé que je remédiais à la situation. Bravant mes propres préjugés, je suis allée acheter pas une, mais deux cartes au dépanneur!

Assise sur la table de cuisine, la radio trop forte pour être sûre de ne pas manquer un nombre, j’ai joué au bingo. Avec une belle-maman très motivée, une petite fille excitée, un chum qui prenait les photos, un beau-papa qui attendait qu’on finisse dans le salon et un beau-frère qui roulait les yeux en soupirant: tout était merveilleux. Un beau moment de qualité en famille, j’vous le dis!

 « Visualise ton voyage Cassiopée, reste positive jusqu’à la fin! Garde ta bonne énergie et tu vas gagner! » me répétait belle-maman.

Ça valait le coup d’essayer, il y a avait 5000 $ à gagner quand même!

Ne jamais sous-estimer la portée du bingo, les amis. Ce jeu a réellement une grande signification dans la région de Bellechasse et des Etchemins, où je me trouve. C’est ce qui a permis la survie de cette radio locale. Rencontré dans le cadre de porte du Centre civique de Ste-Justine où je votais la semaine dernière, le maire sortant (qui a été élu) et président de la radio, Denis Beaulieu, m’a confié que la radio locale était en parfaite santé! « Ça n’a pas été toujours facile Cassiopée. Une chance qu’on avait le bingo, c’est lui qui nous a sorti la tête de l’eau! » Une radio qui diffuse de l’information locale, c’est essentiel au développement d’un milieu.

Alors, jouez mes amis, jouez au Bingo! Ça pourrait sauver la vie de quelque chose!

En plus, c’est un effort qui pourrait vous faire gagner des sous. Y’a pire!

P.-S. : Je n’ai rien gagné. Pour moi, mes énergies n’étaient pas synchronisées avec l’univers…