Néorurale.ca est une idée qui m’est apparue évidente du jour au lendemain, comme si elle avait toujours été en moi.

La petite histoire débute dans mon bureau de la Chambre de commerce de St-Georges, alors qu’un journaliste d’une radio de Montréal me demande en entrevue pour parler de la fameuse Autoroute 73, attendue depuis 40 ans en Beauce.

Je réalise l’entrevue, on me trouve super bonne (ben quin!) et on me demande de faire partie des invités réguliers de la radio, dans ce qu’ils appellent le comité de parents. Une fois par mois, quelques parents se réunissent et discutent en ondes de sujets qui leur sont propres. Dans la demande, il était écrit: « Tu seras mon parent des régions! ».

Cette demande me rappelait toutes les fois où on m’a dit: « Pourquoi tu ne vas pas en ville! Tu aurais beaucoup plus de travail! ». Parce que ça ne me tente pas, parce que j’aime ma vie ici et que j’y trouve déjà du travail. Je peux aller en ville pour bénéficier de ses avantages quand je veux et je peux me retirer chez moi pour oublier ses inconvénients quand je veux aussi!

Mais qu’est-ce qu’ils ont ces urbains à penser qu’on vit tristement en région, comme si on était là par dépit, faute d’avoir trouvé mieux?

En plus, je viens de découvrir de mon statut de femme « des régions » peut aussi m’apporter du travail. Alors pourquoi changer, hein?

Parallèlement à cette aventure, je désirais depuis très longtemps (ça se calcule en années) écrire un blogue. Ça cogitait très fort dans mon cerveau pour trouver une idée géniale qui me représenterait! Pas facile, je suis un être assez complexe quand même…

Un jour d’août, le déclic se produit: le lien entre la ruralité et le blogue apparaît comme étant ce qu’il y a de plus naturel. L’univers des possibles se trouvait à mes pieds, rien de moins!  En discutant un soir avec ma copine Isa au téléphone, elle me dit: « Bonne idée! J’en ai déjà parlé de ce thème en conférence, nous sommes ce que l’on appelle des néoruraux. Les « nouveaux ruraux », les citadins qui choisissent le mode de vie rural ». Mon projet se concrétisait de jour en jour.

Aujourd’hui, il est prêt! Je me suis entourée des meilleurs pour partager avec vous les opportunités, autant que les absurdités du lifestyle rural. Avec humour et humilité, mon objectif est de vous présenter une vision critique et drôlement sympathique de l’univers néorural québécois. Un blogue qui s’adresse autant aux urbains curieux et qu’aux fiers ruraux.

Bonne lecture!

 

Pssst! Nous sommes toujours à la recherche de collaborateurs, d’idées de reportage et de partenaires! Écrivez-nous!